Un outil numérique change la donne et stimule des petits riziculteurs au Mali


Le changement climatique a rendu les risques en agriculture plus complexes, mais les outils d'aide à la décision permettent aux agriculteurs de mieux gérer ces risques. RiceAdvice, une application Androïde, est l'un de ces outils qui a changé la donne dans le secteur rizicole au Mali. Cette application fournit aux agriculteurs des informations spécifiques à leur exploitation et pertinentes au niveau local. En outre, elle améliore le rendement, les bénéfices et l'efficacité de l'utilisation des nutriments : les données recueillies au Mali ont montré que les agriculteurs utilisant les recommandations générées par RiceAdvice avaient en moyenne un rendement supérieur de 0,9 t/ha et un revenu supérieur de 320 USD/ha.


Le Mali est l'un des principaux greniers à riz d'Afrique de l'Ouest, mais il est très vulnérable à la sécheresse et aux inondations, deux phénomènes exacerbés par le changement climatique. Par conséquent, les outils numériques qui peuvent éliminer les approximations et augmenter les rendements, les profits et la résilience sont inestimables. Les agriculteurs ont souligné que les principaux avantages de la mise en œuvre des recommandations de RiceAdvice ont été l'augmentation de la rétention de l'eau dans leurs champs, la diminution du risque de perte d'engrais due aux inondations et l'augmentation des rendements rizicoles.


« Avec les partenaires nationaux et d'autres centres du CGIAR, l'initiative sur l'accélération des impacts de la recherche climatique du CGIAR pour l'Afrique/ Accelerating Impacts of CGIAR Climate Research for Africa (AICCRA) exploite le potentiel des outils numériques, tels que RiceAdvice, pour favoriser la transformation des systèmes à base-riz au Mali », a déclaré Dr Elliott Dossou-Yovo, spécialiste de l'Agriculture et du Changement climatique à AfricaRice et coordonnateur du cluster AICCRA-Mali.


Qu'est-ce que RiceAdvice ?


RiceAdvice est une application mobile gratuite qui fournit des conseils pour une gestion optimale des nutriments, une gestion des adventices et d'autres bonnes pratiques agricoles. Cette application aide ainsi les agriculteurs à mieux faire face aux risques climatiques. Les orientations générées par l'application aident les agriculteurs à prendre des décisions plus éclairées sur la base de calculs de retour sur investissement, leur permettant de sélectionner leur propre niveau de rendement cible en fonction de leur budget.


Développé par AfricaRice, cet outil scientifique d'aide à la décision est adapté aux zones de bas-fonds irrigués et de bas-fonds pluviaux dotées d’un bon approvisionnement en eau et peut être adapté à toute zone de production rizicole de ce type en Afrique. RiceAdvice peut également être utilisé dans des sites éloignés car, à l'exception des mises à jour de l'application, il ne nécessite pas de connexion Internet pour générer les recommandations.



Partenariats inclusifs pour un impact avéré


Les agents de vulgarisation et de développement des secteurs public et privé ainsi que les organisations non gouvernementales contribuent à diffuser à grande échelle RiceAdvice, qui a été déployée au Bénin, au Burkina Faso, en Éthiopie, au Ghana, en Guinée, à Madagascar, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Nigeria, au Rwanda, au Sénégal, en Sierra Leone et en Tanzanie. D'excellentes opportunités pour les jeunes prestataires de services sont également apparues, car ces derniers peuvent générer des directives de RiceAdvice moyennant un paiement des agriculteurs qui ne disposent peut-être pas d'une application Androïde et/ou des connaissances techniques pour l'utiliser eux-mêmes.


« Au Mali, environ 16 225 agriculteurs, dont 4 957 femmes, ont bénéficié de recommandations personnalisées grâce à RiceAdvice avec l’appui du projet AICCRA-Mali, qui a aidé les agriculteurs à adopter les pratiques culturales recommandées », a ajouté Dr Dossou-Yovo. « Nos partenaires au développement, tels que la Fondation Syngenta pour une agriculture durable, ont été des catalyseurs dans la diffusion à grande échelle de l'application. »


AICCRA-Mali soutient le développement et l'adoption de services d'information climatique et d'une agriculture climato-intelligente, principalement sur l’ensemble de la chaîne de valeur du riz au Mali. L'équipe met également l’accent sur l'amélioration de la résilience du secteur agricole malien face au changement climatique, tout en offrant des opportunités d'emploi aux femmes et aux jeunes.


Dans le cadre du partenariat entre l'AICCRA-Mali et la Fondation Syngenta, un modèle d’activités inclusif utilisant les Centres d'Agriculture Mécanisée (CEMA) comme points d'entrée pour la diffusion à grande échelle de RiceAdvice a été développé. La Fondation Syngenta a facilité l'accès aux prêts pour les CEMA et a formé de jeunes prestataires de services (dont 40 % sont des femmes) qui ont fourni des recommandations et un appui pour l'adoption des recommandations de RiceAdvice.


La Fondation Syngenta a également aidé les groupes vulnérables, notamment les femmes prestataires de services, à accéder aux téléphones portables au Mali. Son appui au Cluster AICCRA-Mali pour renforcer les capacités des agricultrices à appliquer les directives de RiceAdvice a également donné des résultats remarquables. L'augmentation moyenne du rendement due à RiceAdvice était plus élevée dans les champs des agricultrices (1,0 t/ha) que dans ceux des hommes (0,8 t/ha).


« L’enseignement que nous avons tiré de la diffusion de RiceAdvice au Mali est que les modèles d’activités inclusifs et les applications numériques peuvent améliorer la diffusion à grande échelle des technologies agricoles climato-intelligentes et des services d'information sur le climat tout en fournissant des conseils personnalisés aux agriculteurs et en créant des opportunités d'emploi pour les jeunes hommes et femmes », a déclaré Dr Dossou-Yovo.