Profil d’AfricaRice

Profil  

Le Centre du riz pour l'Afrique (AfricaRice) est un Centre d'excellence panafricain de recherche rizicole, de développement et de renforcement des capacités. Il contribue à réduire la pauvreté, à assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs et des autres acteurs de la chaîne de valeur du riz en Afrique en augmentant la productivité et la rentabilité des systèmes agroalimentaires à base riz, tout en assurant la durabilité des ressources naturelles.

 

AfricaRice est l'un des 15 centres internationaux de recherche agricole du CGIAR, un partenariat mondial de recherche pour un avenir sans faim. C'est aussi une association intergouvernementale de pays membres africains.

 

Il a été créé sous l’appellation « Association pour le développement de la riziculture en Afrique de l'Ouest (ADRAO) » par 11 pays africains et a officiellement commencé à fonctionner en 1971. Reconnaissant l'importance stratégique du riz pour l'Afrique et l'expansion géographique effective du Centre, son Conseil des ministres a pris la décision historique en 2009 de changer son nom en : « Centre du riz pour l'Afrique (AfricaRice) ».

 

Aujourd'hui, AfricaRice compte 28 pays africains : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Égypte, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Kenya, Madagascar, Mali, Mauritanie, Mozambique, Niger, Nigeria, Ouganda, République centrafricaine, République démocratique du Congo, République du Congo, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone, Tchad et Togo.

 

La force d'AfricaRice réside dans sa capacité de recherche rizicole pour le développement adaptée localement grâce aux connaissances et aux réseaux sur le terrain. Le Centre a mené des travaux novateurs sur de nombreux fronts qui transforment la vie de millions de ménages ruraux en Afrique. Il a contribué de manière significative à booster le secteur rizicole africain par l'amélioration des semences, des pratiques culturales, des technologies de transformation, des conseils en matière de politique rizicole et le renforcement des capacités

 

Le modus operandi du Centre est le partenariat à tous les niveaux. Ses activités de recherche et de développement sont menées en collaboration avec divers acteurs ─ principalement les Systèmes nationaux de recherche agricole (SNRA), les institutions universitaires, les institutions de recherche avancée, les organisations paysannes, les organisations non gouvernementales et les donateurs – au profit de millions d'agriculteurs africains et d'autres acteurs de la chaîne de valeur du riz pour qui cette céréale est synonyme de nourriture et moyens de subsistance.

 

Basé à Abidjan, en Côte d'Ivoire, AfricaRice compte environ 230 agents, dont 40 recrutés au niveau international, qui sont affectés en Côte d'Ivoire, ainsi que dans les stations de recherche à Madagascar, au Nigeria et au Sénégal, et dans les sites de projets au Liberia et en Ouganda. 

 

AfricaRice reçoit des fonds des gouvernements, des fondations, des institutions financières internationales, des banques de développement, du secteur privé, ainsi que du Trust Fund du CGIAR.