Diversité génétique et amélioration 

Programme 1 : Programme Diversité génétique et amélioration variétale (GDI)

 

Le taux de renouvellement des variétés de riz reste relativement faible et les variétés plus anciennes à faible rendement prédominent encore dans de vastes régions d'Afrique. Les agriculteurs ne bénéficient pas assez rapidement des gains génétiques des variétés récemment améliorées. Ces variétés sont résilientes aux stress abiotiques et biotiques, y compris celles qui peuvent résister à la chaleur, au froid, à la sécheresse et aux inondations qui devraient devenir plus fréquentes et plus intenses du fait du changement climatique.

 

Le programme GDI est responsable de la collecte, du stockage, de la caractérisation et de l'amélioration du matériel génétique du riz. Il couvre le domaine « du gène à la plante » et vise à améliorer la diversité génétique et à mettre au point des variétés de riz améliorées correspondant aux préférences des consommateurs et tolérantes/résistantes aux stress abiotiques et biotiques, en utilisant la sélection conventionnelle, la sélection haploïde double, la sélection assistée par marqueurs (SAM) et la sélection génomique (SG).

 

Le programme exploite le riche réservoir de ressources génétiques présentes dans le fonds génétique du matériel indigène du riz africain Oryza glaberrima, de ses parents sauvages ─ O. barthii et O. longistaminata ─et O. sativa. Le programme vise à déployer des approches modernes de sélection afin de raccourcir les cycles de sélection et d'augmenter le gain génétique pendant la mise au point de produits répondant à la demande du marché.

 

But

Fournir aux agriculteurs du matériel génétique de qualité supérieure et répondant à la demande du marché, adapté aux conditions locales de production.

 

Activités

  • Collecte, caractérisation, renouvellement, stockage et distribution du matériel génétique ;

  • Création et expérimentation de nouvelles variétés de riz adaptées aux écosystèmes des bas-fonds irrigués, des bas-fonds pluviaux, des plateaux pluviaux et des mangroves ;

  • Découverte de gènes (QTL), mise au point de marqueurs et utilisation en sélection ;

  • Génotypage pour la sélection et le profilage avancés ;

  • Renforcement des capacités.

Résultats

  • Amélioration de la diversité génétique

  • Disponibilité de lignées et de variétés de riz améliorées et stables dotées d’une bonne qualité de grain

  • Meilleure connaissance des interactions G x E en condition de stress abiotiques et biotiques

  • Renforcement de la participation des SNRA et des agriculteurs à l’amélioration des ressources génétiques du riz.