Bref historique

Bref historique

 

1970

  • La Conférence des plénipotentiaires pour la création de l’Association pour le développement de la riziculture en Afrique de l'Ouest (ADRAO) – maintenant connue sous le nom du Centre du riz pour l'Afrique (AfricaRice) – s'est tenue à Dakar, au Sénégal. La Constitution de l’ADRAO a été ratifiée par 11 pays d’Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Sierra Leone et Togo) lors de la Conférence.

 

  • L’Association a été établie avec l’aide du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et de la Commission économique pour l’Afrique (CEA).

 

1971

  • Le Secrétariat de l'Association démarre officiellement ses opérations sous le premier Secrétaire exécutif, M. Jacques Diouf (1971-1977), à partir du siège situé à Monrovia, au Liberia.

 

  • Le mandat initial de l’Association comprend la recherche, la formation, le développement, la formulation des politiques rizicoles et la coopération intrarégionale.

 

  • Le Bénin et le Nigeria deviennent membres de l’Association.

 

1977

  • La Guinée-Bissau devient membre de l'Association.

 

  • M. Sidi Coulibaly nommé Secrétaire exécutif (1977-1983).

 

1978

  • La Guinée devient membre de l'Association.

 

1983

  • Le Tchad devient membre de l’Association.

 

  • Dr Hyacinthe Leroux est nommé Secrétaire exécutif (1983-1984).

 

1984

  • Dr Alieu M.B. Jagne est nommé Secrétaire exécutif par intérim (1984-1987).

 

1986

  • L’Association est placée sous l’égide du CGIAR avec un mandat élargi, tout en conservant son statut d’Association intergouvernementale gérée par un Conseil d’administration et un Conseil des ministres, son organe suprême de gouvernance. Le poste de Secrétaire exécutif est remplacé par celui de Directeur général.

 

1987

  • Dr Eugene Terry est nommé premier Directeur général (1987-1996).

 

  • Du fait de l’instabilité au Liberia, l’Association transfère son siège de Monrovia à M’Bé, en Côte d’Ivoire, et se dote d’une nouvelle structure organisationnelle et d’un nouveau plan stratégique.

 

1990

  • La station régionale du Sahel est établie à Saint Louis, au Sénégal, renforçant la présence du Centre dans le pays pour travailler sur l’écosystème de riz irrigué au Sahel.

 

1991

  • Le Cameroun rejoint l’Association.

 

  • La station régionale du Nigeria est créée à Ibadan sur le campus de l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA). Cette station se spécialise sur le riz de bas-fond.

 

  • Les groupes d’action rizicoles à l’échelle de l’Afrique sont constitués en tant que mécanisme principal par lequel les activités de recherche en collaboration avec les systèmes nationaux sont planifiées et exécutées.

 

1993

  • Le nouveau siège et la principale station de recherche de l’ADRAO sont inaugurés à M’Bé en Côte d’Ivoire.

 

1994

  • Les premières variétés de Nouveau riz pour l’Afrique (NERICA) sont mises au point. Les variétés de NERICA constituent la première réussite du croisement entre deux espèces de riz cultivées : le riz asiatique (Oryza sativa) and et le riz africain (Oryza glaberrima).

 

1996

  • Dr Kanayo F. Nwanze est nommé Directeur général (1996-2006).

2000

  • Le Prix CGIAR du Millénaire du Roi Baudouin est décerné à l’Association, ce qui témoigne de l’excellence scientifique de cette dernière.

 

2001

  • Dr Kanayo F. Nwanze, Directeur général, est élevé au grade de « Commandeur de l’Ordre du Mérite Ivoirien ». Dr Monty Jones, Dr Kouamé Miézan, Dr Sitapha Diatta et M. Mark Etsiba sont élevés au grade « d’Officier dans l’Ordre du Mérite Ivoirien ».

 

2002

  • Le Centre est confronté à l’instabilité politique dans le pays hôte, la Côte d’Ivoire. Le siège provisoire est établi à Abidjan, en Côte d’Ivoire, et le Centre redéploie la plupart de son personnel scientifique à Bamako, au Mali.

 

2003

  • En raison de la demande croissante des services et des innovations de l'Association au-delà de l’Afrique de l'Ouest et du Centre, le nom « Centre du riz pour l'Afrique (ADRAO) » a été adopté.

 

  • Une équipe de recherche basée au Sénégal reçoit le Prix du Président du Sénégal pour avoir mis au point la batteuse ASI, qui est la batteuse la plus utilisée par les riziculteurs dans le pays.

 

2004

  • Dr Monty Jones reçoit le prestigieux Prix mondial de l’Alimentation pour ses travaux de recherche sur le Nouveau riz pour l’Afrique (NERICA), menés au sein du Centre au milieu des années 1990.

 

  • Avec la reprise de la crise politique en Côte d’Ivoire, le Conseil d’administration décide de transférer l’ensemble du personnel du siège à la station de l’IITA à Cotonou au Bénin.

 

2005

  • Le nouveau siège temporaire du Centre est établi à Cotonou, au Bénin.

 

  • Le Réseau de recherche sur le riz en Afrique de l’Est et du Centre – ECARRN (aujourd'hui disparu) est créé en Tanzanie.

 

2006

  • Dr Papa Abdoulaye Seck est nommé Directeur général (2006-2013).

 

  • Dr Moussa Sié, chercheur à AfricaRice, reçoit le Prix International Fukui Koshihikari sur le riz pour avoir mis au point les NERICA de bas-fonds (NERICA-L). Il reçoit également le Prix du président du Burkina Faso.

 

  • Le Centre reçoit le Prix des Nations Unies pour le partenariat triangulaire Sud-Sud en reconnaissance de l’initiative NERICA.

 

  • Premier Congrès du riz en Afrique tenu à Dar es Salaam, en Tanzanie.

 

2007

  • Le Conseil des ministres approuve officiellement l'élargissement du mandat géographique de l'Association.

 

  • Quatre pays d'Afrique de l’Est et du Centre (République centrafricaine, République démocratique du Congo, République du Congo et Ouganda) rejoignent le Centre.

2008

  • Le Directeur général, Dr Papa Abdoulaye Seck, est invité par le Secrétaire général des Nations Unies en tant qu’orateur clé à la réunion de haut niveau des Nations Unies consacrée aux Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

 

  • L'Égypte rejoint le Centre.

 

  • Le réseau rizicole ROCARIZ reçoit le prix du partenariat exceptionnel du CGIAR.

2009

  • Le Conseil des ministres prend la décision historique lors de la 27e Session ordinaire à Lomé, au Togo, de changer officiellement le nom du Centre en « Centre du riz pour l'Afrique (AfricaRice) » et de ne plus désormais utiliser l’appellation ADRAO.

 

  • Le Gabon devient membre d’AfricaRice.

 

  • Un nouveau bureau régional pour l'Afrique de l’Est et australe est ouvert à Dar es Salaam, en Tanzanie (activités suspendues en 2017).

 

2010

  • Madagascar devient membre d’AfricaRice

 

  • AfricaRice reçoit le Prix d'excellence 2010 de la Coopération Sud-Sud du PNUD.

 

  • Dr Jonne Rodenburg, chercheur à AfricaRice, reçoit le Prix du meilleur jeune chercheur prometteur décerné par le CGIAR.

 

  • Dr Paul Van Mele, chercheur à AfricaRice, reçoit le Prix pour communication exceptionnelle du CGIAR.

 

  • AfricaRice reçoit une note « exceptionnelle » dans le cadre d’une évaluation externe des 15 centres du CGIAR pour ses travaux de recherche et ses publications scientifiques, sa santé financière et institutionnelle et la perception de ses acteurs.

 

  • Deuxième Congrès du riz en Afrique tenu à Bamako, au Mali.

 

  • AfricaRice institue le Prix annuel en l’honneur de feu Dr Carsky. Le Prix est attribué au fonctionnaire international (IRS) et à l’agent des services d’appuis (GSS) les plus méritants.

 

  • Le mécanisme des groupes d’action rizicoles est réintroduit, mais à l'échelle de toute l'Afrique – avec une forte appropriation par les systèmes nationaux – pour aider à constituer une masse critique autour des grands domaines thématiques du secteur rizicole. Le groupe d’action sélection rizicole à l'échelle de l'Afrique est lancé.

 

 

2011

  • Le Plan stratégique 2011-2020 d’AfricaRice (« Redynamisation du secteur rizicole en Afrique ») est approuvé par le Conseil des ministres du Centre lors de sa 28e Session ordinaire tenue du 22 au 23 septembre 2011 en Gambie.

 

  • Dr Jonne Rodenburg, chercheur à AfricaRice, remporte le Prix international 2011 du Japon pour jeunes chercheurs.

 

  • Le Groupe d’action Agronomie rizicole à l’échelle de l’Afrique, le Groupe d’action Transformation et Valorisation du riz, et le Groupe d’action sur le Genre sont lancés.

 

  • AfricaRice célèbre son 40e anniversaire.

 

2012

 

  • Dr Matty Demont, chercheur à AfricaRice, remporte le Prix Louis Malassis pour jeunes chercheurs prometteurs 2012. Une équipe de recherche internationale dirigée par Dr Demont reçoit le prix TW Schultz.

 

  • Dr Moussa Sié, chercheur à AfricaRice, reçoit le titre de « Chevalier de l’Ordre National du Mérite » du Burkina Faso.

 

  • AfricaRice lance le mécanisme de pôles de développement du secteur rizicole, qui sont des zones où les produits de la recherche rizicole seront intégrés à travers la chaîne de valeur pour faire de l’impact. Les pôles rizicoles représentant des principaux écosystèmes rizicoles sont sélectionnés par les systèmes nationaux de recherche agricole de chaque pays.

 

2013

  • Une nouvelle génération de variétés de riz hautement performantes est lancée par le groupe d’action Sélection rizicole à l’échelle de l’Afrique sous une nouvelle marque appelée « ARICA », qui signifie « variétés de riz avancées pour l'Afrique ».

 

  • Des bureaux pays sont ouverts à titre temporaire en Sierra Leone et au Liberia (fermés en 2017) pour coordonner des projets dans le cadre du Programme de productivité agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO) financé par la Banque mondiale.

 

  • Dr Papa Abdoulaye Seck reçoit la Légion d’honneur de France.

 

  • Troisième Congrès du riz en Afrique tenu à Yaoundé, Cameroun.

 

  • Un nouvel ouvrage de référence intitulé « Realizing Africa’s Rice Promise », qui donne un aperçu complet du secteur rizicole en Afrique, est publié.

 

  • Dr Adama Traoré est nommé Directeur général par intérim d’AfricaRice (2013-2015) à la suite du départ du Directeur général, Dr Papa Abdoulaye Seck, nommé par le président du Sénégal au poste de ministre de l’Agriculture et de l’Équipement rural.

 

  • Le Rwanda devient membre d’AfricaRice.

 

  • Le Groupe d’action sur la mécanisation du riz à l'échelle de l’Afrique est lancé.

 

2014

  • Les chercheurs d'AfricaRice, Dr Koichi Futakuchi, Dr Moussa Sié et Dr Kazuki Saito, reçoivent le Prix du meilleur article du Crop Science Society du Japon.

 

  • Le bureau pays à Madagascar est ouvert.

 

  • L'application mobile ‘AfricaRice’ reconnue comme « l'application mobile de la semaine » par ‘Infinite Monkeys’, le plus grand éditeur d'applications au monde.

 

  • Dr Gaudiose Mujawamariya, chercheur à AfricaRice, et Esther Leah Achandi, assistante de recherche, reçoivent le prix « Jeune chercheur riz » au 4e Congrès international du riz.

 

2015

  • Dr Harold Roy-Macauley est nommé Directeur général (2015 - à ce jour).

 

  • Dr Kazuki Saito, chercheur à AfricaRice, remporte le prestigieux prix Louis Malassis pour jeunes chercheurs prometteurs, décerné par la France.

 

  • AfricaRice reçoit la médaille du 70e anniversaire de la FAO pour ses contributions exceptionnelles à la sécurité alimentaire et à l'agriculture durable en Afrique.

 

  • Dr Olupomi Ajayi, chercheur à AfricaRice, reçoit le prix du jubilé d'or de la Société d'Entomologie du Nigeria.

 

  • Le Conseil d’administration d’AfricaRice approuve le retour du siège en Côte d’Ivoire, conformément à la résolution du Conseil des ministres. La plupart des fonctions du siège sont officiellement transférées de Cotonou à Abidjan. Un retour progressif est planifié pour la plupart des activités de recherche de Cotonou à la station de recherche de 700 hectares à M’bé, près de Bouaké.

2016

  • Le Conseil d’administration d’AfricaRice tient sa première réunion à son nouveau siège à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

 

  • L’Éthiopie devient membre d’AfricaRice.

 

  • Un « Centre d’innovation verte » soutenu par BMZ est créé à AfricaRice au Bénin.

 

  • Le Centre régional de formation d’AfricaRice à Saint-Louis, au Sénégal, est inauguré.

 

  • Dr K. Djaman, chercheur à AfricaRice, reçoit le prix Aids Blue Ribbon 2016 de la Société américaine d'ingénieurs agricoles et biologiques /American Society of Agricultural and Biological Engineers / (ASABE) pour son article qu'il a co-écrit.

 

2017

  • Le laboratoire de sélection rizicole Afrique-Corée (AKRiL) est inauguré à la station régionale d’AfricaRice au Sénégal.

 

  • AfricaRice lance le Plan continental d’investissement pour accélérer l’autosuffisance en riz en Afrique (CIPRiSSA) afin d’appuyer les pays africains dans leurs efforts visant à atteindre l’autosuffisance en riz.

 

  • Le personnel de recherche et des laboratoires sont transférés de Cotonou à M’Bé, en Côte d’Ivoire.

 

2018

  • Une nouvelle banque de gènes de classe mondiale est construite à la station de M’Bé pour les collections à moyen et long terme transférées respectivement de Cotonou et d’Ibadan. À l’avenir, la banque de gènes deviendra le « Centre africain de la biodiversité du riz ».

 

  • Le Mozambique devient membre d’AfricaRice.

 

2019

 

  • Le Kenya devient membre d’AfricaRice.

  • AfricaRice remporte le prestigieux Prix Al-Sumait 2019

  • Un Bureau de projet pays est ouvert en Ouganda.

Jobs | Tenders | Training | Contact 
Emplois | Appel d'offres | Formation | Contact 

 

All AfricaRice Offices | Tous les bureaux d'AfricaRice

AfricaRice Headquarters | Siège d’AfricaRice

01 BP 4029, Boulevard François Mitterrand, Cocody, Abidjan 01, Côte d'Ivoire

T: +225 22 48 09 10; F: +225 22 44 26 29
E: AfricaRice@cgiar.org

For Staff Only / Pour le personnel seulement
Intranet | OCS | Email 

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future.  It is also an intergovernmental association of African member countries.

AfricaRice est un Centre de recherche du CGIAR – un partenariat mondial de la recherche agricole pour un futur sans faim. AfricaRice est aussi une association inter-gouvernementale composée de pays membres africains.

 

Privacy Policy | Politique de confidentialité

© 2020 AfricaRice