Capital panafricain des semences de riz

Capital panafricain de semences de riz

 

Le secteur rizicole en Afrique subsaharienne souffre de la faible disponibilité de semences de qualité de variétés de riz améliorées, ainsi que de l'absence de politiques appropriées pour encourager le développement du secteur semencier.

 

Les pays membres d'AfricaRice et les entreprises semencières privées souhaitant augmenter la production nationale de riz ont exprimé le besoin d'un accès durable à des quantités suffisantes de semences de prébase et de base des variétés de riz améliorées les plus populaires mises au point par AfricaRice et ses partenaires nationaux. Ces variétés améliorées comprennent les ARICA, les NERICA et les hybrides récemment mis au point.

 

Un capital de semences de prébase et de base de riz est essentiellement nécessaire pour répondre aux besoins sans cesse croissants en semences certifiées des gouvernements, des entreprises privées et des coopératives d’agriculteurs.

 

Il servira également de stock de semences en cas de catastrophes telles que les sécheresses, les inondations et les guerres civiles. L'existence d'un capital panafricain des semences de riz contribuera à la mise en place de chaînes de valeur du riz nationales efficaces et performantes.

 

AfricaRice et ses partenaires ont créé un capital panafricain des semences de riz à la Station de recherche d’AfricaRice à M’bé, en Côte d’Ivoire. Il repose sur un modèle de partenariat public-privé que le Centre a développé pour améliorer la chaîne de valeur des semences de riz.

 

Le modèle crée une synergie entre l'agroalimentaire et les petits exploitants pour répondre aux besoins de semences en matière de sécurité alimentaire et générer de la valeur ajoutée et des emplois pour les jeunes et les femmes.

 

Le capital panafricain des semences de riz renforcera la collaboration entre tous les acteurs de la chaîne de valeur du riz : AfricaRice, les systèmes nationaux, les entreprises semencières privées et les coopératives de semences, les producteurs de paddy, les transformateurs, les transporteurs et les commerçants de riz usiné.

 

Ce capital aidera à mettre en place des systèmes semenciers rizicoles fonctionnels dans chacun des pays membres afin de résoudre le problème de l'autosuffisance en riz en fournissant suffisamment de semences de qualité. Ceci facilitera l’accès des agriculteurs à des semences de qualité afin d’accroître la productivité et la qualité du riz produit localement et contribuera à générer des revenus accrus issus de l’utilisation de variétés améliorées.