Impact

Impact

AfricaRice continue de mettre en œuvre une recherche stratégique en amont et des activités de renforcement des capacités tout en forgeant des relations proactives avec les partenaires au développement pour diffuser à grande échelle les technologies rizicoles afin de générer des résultats et faire de l’impact conformément à sa théorie du changement.

 

AfricaRice a mis au point des technologies, des pratiques et des outils améliorés pour la riziculture qui ont été testés et utilisés par les petits riziculteurs en Afrique. Il a également mis en place divers mécanismes d'amélioration de l'impact, tels que les Groupes d’action, les pôles rizicoles et les plateformes d'innovation (PI).

 

Par ses activités de recherche pour le développement (R4D), AfricaRice, en étroite collaboration avec ses partenaires, contribue de manière significative à la réduction de la pauvreté et à la sécurité alimentaire sur le continent, comme indiqué ci-dessous.

 

Impact des variétés de riz NERICA en Afrique : des millions de personnes sorties de la pauvreté et de l'insécurité alimentaire

(https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S2211912416300700?via%3Dihub)


Points saillants

  • Grâce à l'adoption des variétés de riz NERICA, mises au point par AfricaRice, 8 millions de personnes en Afrique sont sorties de la pauvreté et de l'insécurité alimentaire dans 16 pays africains.

  • Le revenu moyen est passé de 25 USD par habitant à 58 USD par habitant pour les producteurs ayant adopté le NERICA.

  • L’adoption des variétés de riz améliorées était plus importante après la crise alimentaire de 2008.

  • Les ménages qui ont été formés, et qui ont reçu des semences de NERICA, ont vu leur rendement augmenter de 23 %


Résumé

La diffusion de variétés de riz améliorées pourrait contribuer de manière significative à l’atteinte de la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté en Afrique subsaharienne (ASS). Cette étude évalue le nombre de ménages et d'individus sortis de la pauvreté et de l'insécurité alimentaire. Les métadonnées et les données primaires recueillies dans seize pays ont été analysées. De 2000 à 2014, un impact positif des variétés améliorées sur la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté a été observé. En outre, le taux d'adoption de ces variétés a augmenté au cours de ces années, et cette augmentation a été la plus significative après la crise alimentaire de 2008. Le revenu moyen est également passé de 25 USD à 58 USD pour les utilisateurs du NERICA. Ces tendances pourraient être améliorées en tenant compte des contraintes de la production et des goulots d'étranglement relatif à l’approvisionnement en semences certifiées.

Impact de l'approche « Smart-valleys » en Afrique de l'Ouest

(https://link.springer.com/chapter/10.1007/978-3-319-77878-5_11)


Points saillants

  • L’adoption de la technologie Smart-valleys, mise au point par AfricaRice, permet aux producteurs d’augmenter le rendement de 0,9 t / ha et le revenu net de 267 USD / ha.

  • Les chiffres relatifs à la consommation indiquent que l'adoption de la technologie Smart-valleys aide les femmes à accroître davantage leur sécurité alimentaire par rapport aux hommes.

  • La diffusion à grande échelle et la formation directe d'agriculteurs individuels à cette approche aideraient les petits riziculteurs à s'adapter au changement climatique et à améliorer leurs moyens de subsistance.

 

Résumé

La faible productivité est la principale caractéristique de l'agriculture en Afrique subsaharienne. Les effets néfastes du changement climatique réduisent de plus en plus la productivité et la production. Le riz joue un rôle important dans la sécurité alimentaire de la population. Cependant, la production de riz est confrontée à de nombreuses contraintes, notamment une faible maîtrise de l'eau et de la gestion de la fertilité des sols. Afin d'améliorer la maîtrise de l'eau et la gestion des sols, et d'accroître la productivité de la production rizicole locale dans le contexte du changement climatique, une nouvelle technologie (Smart-valleys) a été introduite au Bénin et au Togo depuis 2010. Le but de cette étude est d'évaluer l'adoption, la diffusion et l'impact de l'approche Smart-valleys. Les données ont été recueillies auprès de 590 ménages de riziculteurs au Bénin et au Togo. Les résultats ont révélé que le régime foncier, la superficie totale disponible, le prix du paddy et la production dans les bas-fonds favorisaient l'adoption de l'approche Smart-valleys. L'adoption de l'approche Smart-valleys est passée de 110 ha en 2012 à 474 ha en 2014. En outre, cette adoption permet aux producteurs d'augmenter le rendement de 0,9 t / ha et le revenu net de 267 USD / ha dans le contexte du changement climatique. L'étude suggère qu'une large diffusion et une formation à cette technologie contribueraient à l'adaptation au changement climatique et à l'amélioration des moyens de subsistance des petits riziculteurs.

 

Impact en Côte d’Ivoire de WITA 9, variété de riz de bas-fonds,

https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/1343943X.2019.1667834


Points saillants

  • Une étude montre que l'avantage de rendement en paddy de la variété WITA 9 mise au point par AfricaRice est de 0,7 t / ha

  • Son adoption a augmenté les revenus des agriculteurs de 91 USD / ha / campagne

  • La volonté des consommateurs à payer était plus élevée pour WITA 9 que pour toute autre variété de riz produite localement et comparable celle relative au riz importé sur l’un de deux marchés locaux

Résumé

Les informations sur l'évaluation complète des innovations agricoles sont souvent limitées. Cette étude fournit une vue d'ensemble de l'évaluation multidisciplinaire d'une variété de riz de bas-fonds, WITA 9 (homologuée en Côte d'Ivoire en 1998), en ce qui concerne ses performances agronomiques, sa qualité de grain, sa résistance aux maladies, son adoption par les agriculteurs, son impact sur la productivité et les revenus des agriculteurs et la valeur marchande. WITA 9 présentait le rendement en paddy le plus élevé parmi les variétés testées, tout comme un témoin international (IR 64) et des variétés récemment mises au point et adaptées à ce pays. WITA 9 avait une teneur en amylose plus élevée (26 – 28 %) que les autres variétés testées. Cette étude a confirmé sa résistance au flétrissement bactérien des feuilles, au virus de la panachure jaune du riz (RYMV) et à la pyriculariose. Une enquête menée auprès des ménages a montré que le taux d’adoption était de 24 %, que l’avantage en termes de rendement en paddy était de 0,7 t / ha et que son adoption augmentait le revenu des agriculteurs de 91 USD / ha / campagne. Une étude de marché a montré que la volonté des consommateurs à payer était plus élevée pour WITA 9 que pour toute autre variété de riz produite localement et comparable à celle relative au riz importé dans l’un des deux marchés. Nous concluons que WITA 9 est une innovation idéale pour améliorer la productivité et se substituer aux importations de riz en Côte d’Ivoire. Un système efficace de distribution de semences et une sensibilisation accrue des agriculteurs et des consommateurs à cette variété sont essentiels pour accélérer l’impact.

 

Impact de l'application RiceAdvice au Nigeria

(Article sous presse)


Points saillants

  • L'application RiceAdvice, mise au point par AfricaRice, fournit des conseils personnalisés sur les pratiques de gestion de la riziculture.

  • RiceAdvice a augmenté le rendement d'environ 0,55 t / ha et la rentabilité d'environ 250 USD / ha.

  • Les agriculteurs qui ont reçu des recommandations de RiceAdvice ont généralement appliqué davantage d’urée et moins d’engrais composé NPK.

  • Les agriculteurs ont attribué trois avantages principaux à RiceAdvice : augmentation du rendement, augmentation des revenus et réduction de l'utilisation d'engrais


Résumé

Les mauvaises pratiques de gestion des engrais en Afrique subsaharienne ont entraîné l'épuisement des éléments nutritifs des sols et, par conséquent, leur dégradation. RiceAdvice est une innovation pour les petits exploitants d’Afrique subsaharienne, qui avaient eu accès plus tôt à des recommandations générales sur les engrais, qui ne leur étaient pas utiles. L'application RiceAdvice fournit des conseils personnalisés sur les pratiques de gestion du riz. Une étude sur l’évaluation d'impact réalisée au Nigeria (article sous presse) a montré que RiceAdvice a augmenté les rendements d'environ 0,55 t / ha et la rentabilité d'environ 250 USD / ha. Les agriculteurs qui ont suivi les recommandations de RiceAdvice utilisaient plus d’urée (engrais azoté) et moins d’engrais composé (azote – phosphate – potassium). Quelque 80 % des agriculteurs ont attribué trois principaux avantages à RiceAdvice : accroissement du rendement, accroissement des revenus et réduction de l’utilisation d’engrais. Cela indique que RiceAdvice offre une voie prometteuse pour augmenter le rendement, la production et la rentabilité du riz en ASS.

 

 

Impact de la technologie d'étuvage du riz « GEM » au Bénin

(Source : Rapports annuels et posters sur l’impact d’AfricaRice)


Points saillants

  • Avec la technologie GEM, les transformateurs peuvent réaliser un bénéfice de 392 USD pour chaque tonne de riz étuvé par rapport aux étuveuses utilisant d’autres systèmes d'étuvage.

  • La GEM réduit les dépenses en bois de chauffe de 1,83 USD à 0,64 USD par 100 kg de paddy étuvé.

  • La GEM réduit également le temps d’étuvage qui passe de 60 à 90 min à 20 à 25 minutes pour 100 kg de paddy.

 

Résumé

La technologie améliorée GEM (améliorateur de la qualité du grain, énergie efficiente et matériau durable), mise au point par AfricaRice, produit du riz de qualité, transforme d’importantes quantités de riz assez rapidement, est efficiente en énergie et est plus sûre à utiliser que les méthodes traditionnelles – en particulier pour les transformatrices et les jeunes. Avec la technologie GEM, les transformateurs peuvent réaliser un bénéfice de 392 USD pour chaque tonne de riz étuvé par rapport aux étuveuses utilisant le système traditionnel. Elle réduit les dépenses en bois de chauffe de 1,83 USD à 0,64 USD par 100 kg de paddy étuvé. Cela réduit également le temps d’étuvage d’environ 60 à 90 min à 20 à 25 minutes pour 100 kg de paddy

 

Effet de la batteuse ASI au Bénin

(http://www.journalcra.com/article/effect-use-anaxial-flow-thresher-cleaner-asi-threshing-cleaning-effectiveness-and-rice)
 

Points saillants

  • La capacité horaire (kg / h) de la batteuse ASI à flux axial, mise au point par AfricaRice, est de 1 780,5 kg / h ou 445,05 kg / personne / h, contre 129,14 kg / h ou 32,29 kg / p / h pour la pratique des paysans à l’aide de barriques.

  • Le pourcentage de pertes au battage est de 4,13 % pour la pratique du battage traditionnel contre 0,14 % pour la batteuse-vanneuse ASI.

  • La batteuse ASI est très appréciée des riziculteurs, car elle ne modifie pas de manière significative les pratiques des agriculteurs, donne du paddy propre et réduit considérablement le taux de brisures, facteur déterminant de la qualité du riz au Bénin.

 

Résumé

Les activités de production et de transformation du riz se font au Bénin avec des technologies traditionnelles inefficaces et laborieuses. La mauvaise opération du battage au Bénin affecte la qualité du riz. Cette étude vise à évaluer les performances techniques et technologiques de la batteuse-vanneuse à flux axial ASI dans les champs des agriculteurs. La méthode améliorée avec la batteuse-vanneuse et la pratique de l'agriculteur utilisant les barriques ont été testées dans les conditions réelles de la récolte et du battage du riz au Bénin. Les indicateurs de performances techniques et technologiques (capacité horaire, pourcentage d'impuretés, pertes pendant le battage) révèlent que la batteuse-vanneuse ASI donne de meilleurs résultats que la pratique utilisant une barrique utilisée par les agriculteurs. Les résultats ont montré que la capacité horaire (kg/h) de la batteuse-vanneuse à flux axial est de 1 780,5 kg/h ou 445,05 kg/personne/h comparativement à 129,14 kg/h ou 32,29 kg/personne/h pour la pratique de l'agriculteur utilisant la barrique. Le pourcentage des pertes au battage est de 4,13 % pour le battage traditionnel contre 0,14 % pour la batteuse-vanneuse ASI. Le pourcentage de germination des grains de riz est de 79,38 % pour le battage sur barrique contre 89,47 % pour la batteuse-vanneuse. Il ressort de cette étude que la batteuse-vanneuse ASI est performante et permet aux producteurs de gagner du temps en réduisant la pénibilité du travail par rapport à la méthode traditionnelle. De plus, cette machine est très appréciée par les riziculteurs, car elle ne modifie pas de manière significative leurs pratiques, elle donne un paddy propre et réduit de manière significative le taux de brisures qui est un facteur clé affectant la qualité du riz au Bénin. Cette batteuse-vanneuse peut être utilisée pour la production de semences.

 

Jobs | Tenders | Training | Contact 
Emplois | Appel d'offres | Formation | Contact 

 

All AfricaRice Offices | Tous les bureaux d'AfricaRice

AfricaRice Headquarters | Siège d’AfricaRice

01 BP 4029, Boulevard François Mitterrand, Cocody, Abidjan 01, Côte d'Ivoire

T: +225 22 48 09 10; F: +225 22 44 26 29
E: AfricaRice@cgiar.org

For Staff Only / Pour le personnel seulement
Intranet | OCS | Email 

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future.  It is also an intergovernmental association of African member countries.

AfricaRice est un Centre de recherche du CGIAR – un partenariat mondial de la recherche agricole pour un futur sans faim. AfricaRice est aussi une association inter-gouvernementale composée de pays membres africains.

 

Privacy Policy | Politique de confidentialité

© 2020 AfricaRice