Semoir

Semoir

L'élaboration de stratégies pour la mécanisation agricole durable en Afrique est essentielle pour accroître l'efficacité de la riziculture et réduire les tâches fastidieuses. AfricaRice et ses partenaires ont été impliqués dans l'identification et l'adaptation de petits équipements agricoles permettant d'économiser la main-d’œuvre destinée à être utilisées par les petits producteurs dans leurs rizières.

 

  • Semoir rotatif à un rang : sur la base d'enquêtes sur les écarts de rendement menées entre 2012 et 2014 par le Groupe d’action agronomie dans les pôles rizicoles de 11 pays africains, des technologies clés ont été mises au point et introduites pour validation et diffusion. Ces technologies incluaient le semoir (Semoir rotatif à un rang).

 

Après des essais en station de divers types de semoirs importés d’Asie, un semoir rotatif à un rang a été mis au point. Des essais en station et à la ferme au Bénin ont montré qu'en moyenne, le semoir rotatif à un rang était quatre fois plus efficace que la pratique des paysans.

 

  • Fertiseeder : les essais au champ de trois semoirs et un « fertiseeder » menés en 2018 sur quatre sites à Madagascar auprès de 222 agriculteurs (132 hommes et 90 femmes) ont permis d’identifier un champion sous la forme du « fertiseeder ». Ce semoir mécanique combine quatre actions en une : forer un trou, ajouter la semence de riz, ajouter de l'engrais, et recouvrir le trou. 64 % des hommes et 44 % des femmes préféraient le fertiseeder à trois autres semoirs n’ayant pas la fonction d'application d'engrais.

 

Les hommes étaient heureux de souligner les avantages des semoirs par rapport au semis manuel en termes de réduction du travail, de coût, d'efficience et de précision. Les agricultrices ont également apprécié son efficacité en termes de gain de temps et de l’étendue de la superficie semée.

 

L'élément qui permet de gagner du temps va au-delà du semis lui-même, le riz semé uniformément en rang facilite le désherbage mécanique. Les avantages de cette nouvelle machine sont clairs : elle fait des trous uniformes, sème le nombre correct de graines et applique la bonne dose d'engrais.

 

Une des principales plaintes des agricultrices était que le fertiseeder était difficile à pousser ou lourd. Sachant cela et malgré le fait que le prototype testé pesait moins de 10 kg, AfricaRice s’efforce de produire une version améliorée et plus légère du fertiseeder.